Bilan menu pour le climat : Il est possible d’agir concrètement!

Dans le cadre de la 21ème conférence des parties « Cop 21 » qui se déroule du 30 novembre au 11 décembre 2015 à Paris, les acteurs de la restauration sont invités à prendre des initiatives pour le Climat. Au même titre que les transports, les choix d’énergie, l’industrialisation, etc., la restauration est un des leviers d’action possible pour les citoyens.




L’Agraf s’est tout naturellement associée à cette démarche en partenariat avec l’un de ses prestataires Triballat-Noyal.


Vous avez ainsi pu découvrir et déguster ses 3 « menus pour le climat » proposés dans l’ensemble des restaurants de Paris et de la région parisienne les 5 octobre, 3 novembre et 1er décembre.





La marche à suivre

Les 30 restaurants de l’Agraf devaient inclure deux produits particuliers: des boulettes végétariennes à base de soja et un yaourt au soja et au chocolat.


Pourquoi ces deux références?


Ces deux produits avaient préalablement été sélectionnés par Triballat-Noyal et l’ADEME et leur impact carbone faisait l’objet d’une étude tout au long de la chaîne de production.

Un bilan très positif

Le bilan calculé fait ressortir que ces journées ont généré l’achat de 1,12 tonnes de boulettes végétariennes et 1315 pots de yaourts!


Le choix de ces produits lors du déjeuner a donc permis d’éviter la production d’une quantité de CO2 équivalente à celle générée par :

  • 25057 km de voiture soit à peu près la distance entre le Pôle Nord et le Pôle Sud
  • 17 A/R Rennes-Lyon (sans covoiturage)
  • 3 A/R Paris-New-York (par personne)


Note explicative: ces calculs ont été faits en comparaison de boulettes de bœuf standard et de yaourts au lait de vache parfum chocolat.


Merci à tous pour votre participation active qui a permis la réussite de cette opération !

COMMENTEZ CET ARTICLE

Saisissez votre email

Saisissez le titre de votre commentaire

Saisissez votre commentaire


   ATTENTION : Tous ces champs sont obligatoires