Maîtriser notre empreinte carbone : La saisonnalité s’invite dans les menus



L’AGRAF incite à diminuer fortement l’utilisation de tomates, citrons, melons, salade et autres produits « nobles » dans la décoration des hors-d’oeuvre, plats et desserts et à les remplacer par des produits habituellement jetés (fanes de légumes, zestes d’agrumes, etc.).

Elle encourage également l’élaboration de recettes utilisant des produits de saison, veillant ainsi à faire disparaître, autant que faire se peut, les produits d’hiver des trames d’été et inversement.

L’objectif est de réduire les achats de produits cultivés « à contre saison », sous serre ou dans des hémisphères lointains, et qui représentent donc une contradiction écologique.

Cependant, pour permettre une certaine diversité dans les prestations de fruits et légumes toute l’année, l’AGRAF a également fait le choix de sélectionner une gamme de légumes natures surgelée, cultivés en plein champ pendant la pleine saison et conditionnés au plus près de leur récolte.

LIRE AUSSI

COMMENTEZ CET ARTICLE

Saisissez votre email

Saisissez le titre de votre commentaire

Saisissez votre commentaire


   ATTENTION : Tous ces champs sont obligatoires